Conseils pour bien stocker son véhicule électrique. 

Maintenance et réparation des vélos à assistance électrique | Mobilect

A l'heure où nous écrivons cet article, la France est en confinement à cause du virus COVID-19, les restrictions de déplacement impliquent de nombreux véhicules à l'arrêt, trottinettes électriques, vélos électriques, scooters électriques et voitures électriques sont contraints de rester au parking. 

 

A delà de ce cas de figure exceptionnel, les personnes possédant une résidence secondaire, les professionnels faisant de la location estivale, les utilisateurs habitués des longs déplacements à l'étranger, sont confrontés régulièrement au stockage de leur véhicule, immobilisé pour une longue durée. 

 

Quels sont les facteurs de risques ? Combien bien préparer l'immobilisation de son véhicules ? Quelles sont les spécificités entre une trottinette, un vélos, un scooter ou une voiture électrique ? 

 

La batterie, une spécificité des véhicules électriques à prendre en compte. 

 

Quelque soit le véhicule électrique, ils sont tous composés d'au moins une batterie. Constitués d'éléments chimiques aux réactions dépendant de plusieurs facteurs comme la température, ou le type de recharge (voir la rubrique dédiée aux conseils pour augmenter la durée de vie de la batterie), ces composants sont de plus très sensibles à un stockage dans de mauvaises conditions. 

 

Ni trop, ni trop peu, le bon pourcentage de recharge :

Ne pas stocker sa batterie à 0% de charge:

Il est tentant de se dire que puisqu'on ne va pas se servir de son véhicule pendant plusieurs semaines, il est inutile de le recharger. Et, si le trajet précédent était conséquent, on peut facilement se retrouver à stocker une batterie très peu chargée. C'est une très grande erreur, car les composants chimiques de la batterie n'aiment pas du tout cette décharge complète prolongée, et la batterie peut alors se mettre en sommeil. Cela aboutit au fait qu'elle ne prendra plus la charge ce qui nécessitera au mieux un reconditionnement, au pire un changement complet de la batterie. 

Il ne faut donc jamais stocker sa batterie plusieurs semaines sans rouler avec 0% de recharge. 

 

Prendre en compte la décharge naturelle de la batterie. 

Sur certains véhicules, et particulièrement les plus petits comme les trottinettes, les batteries ont tendance à se décharger sans rouler. Cette décharge peut, selon les modèles, être proche de 5% par semaine. Si votre véhicule a alors été stocké avec un faible pourcentage de recharge, il peut très rapidement sombrer dans le cas ci-dessus d'un stockage batterie vide. 

Il ne faut donc jamais stocker sa batterie plusieurs semaines sans rouler avec un faible % de recharge et veiller régulièrement à ce que celle-ci ne soit pas trop déchargée. 

 

Ne pas stocker sa batterie à 100% de recharge. 

Et oui, si il est tentant de se dire qu'il suffit de la charger à 100% avant son stockage pour être tranquile, ce serait là aussi une erreur. Car les composants chimiques des batteries ont une usure prématurés lorsque celle-ci reste à 100% trop longtemps. Ainsi, l'autonomie possible de votre véhicule baissera plus rapidement. 

Il ne faut donc jamais stocker sa batterie plusieurs semaines sans rouler à 100% de recharge. 

Maintenance des vélos électriques | Mobilect

 

A quel pourcentage stocker sa batterie ?

Comme vous l'aurez compris dans le paragraphe précédent, les batteries des trottinettes électriques, des vélos électriques, des scooters électriques et des voitures électriques doivent être chargées à un pourcentage relativement précis pour garantir leur bonne tenue durant le temps d'immobilisation du véhicule. 

 

Ainsi, il faut recharger sa batterie entre 50 et 60% durant l'immobilisation problongée de votre véhicule. 

 

 

Réparation des moteurs de vélo électrique | Mobilect

 

 Comment obtenir le pourcentage de recharge adapté :

Avant chaque stockage prolongé de votre véhicule électrique, il faudra le recharger entre 50 et 60% de sa capacité de recharge. Selon le type de véhicule, c'est plus ou moins facile. 

- Pour les voitures et certains scooters électriques : 

Toutes les voitures électriques sont maintenant dotées d'une recharge programmable. Il est facile, sur le tableau de bord de votre voiture de programmer le début de la recharge et surtout son arrêt, pour obtenir le pourcentage adapté. Sur certains scooters connectés et sur certaines voitures, des applications mobiles existent pour pouvoir le faire et le piloter en direct sur son téléphone. 

 

- Pour les plus petits véhicules : Trottinettes électriques et vélos électriques. 

En général, la charge complètre dure entre 5 et 6 heures sur ce type de véhicules, il faudra donc, si il est complètement déchargé, compter 3 heures de charges. Il est beaucoup plus facile de rebrancher un véhicule qui ne serait pas suffisamment chargé, que de décharger un véhicule trop chargé. C'est pourquoi, nous vous conseillons pour éviter les oublis, d'utiliser un minuteur que vous mettrait sur votre prise (voir visuel ci-contre). Cela ne coûte que quelques euros et peut s'avérer bien pratique.   

 

 

Au delà de la batterie il faut penser à la sécurité de vos véhicules.  

Réparation de batterie de vélo à assistance électrique | Mobilect

Il faut stocker vos véhicules dans un lieu adapté, et pour cela, voici quelques conseils de bon sens, mais qu'il peut être bon de rappeler:

 

Eviter les surchauffes et les coups de froid.

Les batteries, mais aussi les plastiques, les peintures, sont sensibles aux aléas de températures, ainsi, on évitera par exemple de stocker sa trottinette dans sa voiture en plein soleil, ou son vélo dans un abris de jardin qui peut passer de 5 à 35 degrés dans la même journée. 

 

Eviter les vols. 

Pour cela, la règle est simple, il faut compliquer la vie des voleurs. Voici quelques astuces : 

- Mettre son antivol (chaîne ou machoir) même si vous êtes chez vous. 

- Pour les voitures et les scooters, bien fermer à clé votre véhicule et ne pas laisser la clé en évidence. Si vous devez quitter votre domicile, prenez les clés avec vous (vrai également pour les antivols de vélos). 

- Si elles sont amovibles,  retirer les batteries de vos véhicules et stockez les le plus loin possible de ceux-ci. Le fait de retirer les battteries du véhicule sur une longue durée, ne pose pas de soucis de longévité, ni pour la batterie, ni pour le véhicule. 

 

Eviter les salissures. 

 Si vous roulez en véhicule électrique vous y êtes sûrement sensible, l'air qui nous entoure est très chargé en en   particules.

 

 Tous les véhicules stockés dehors sans protection pendant plusieurs semaines, sont malheureusement récupérés avec   une épaisse couche de ces particules, à la fois inesthétiques mais surtout qui engendrent une usure prématurée de la   peinture et de certains joints d'étanchéité.

 Si vous le pouvez, il est donc préférable de stocker son véhicule à l'intérieur d'un bâtiment, ou alors, d'investir dans une   housse de protection.

 Voici un exemple pour les vélos : housse de protection

 

 

 

 

Conclusion : 

Immobiliser un véhicule électrique plusieurs semaines engendre quelques contraintes qu'il faut prendre en compte pour ne pas risquer des déconvenus lors de sa remise en route.

Malheureusement, ces informations sont assez peu connues des utilisateurs et expliquent pourquoi il y a un pic de réparation de batterie à la sortie de l'hiver, lorsque des véhicules immobiles pendant plusieurs mois sont remis en marche. 

 

Ces efforts sont très utiles, à la fois pour vos véhicules, pour vous, mais aussi pour la planète, afin d'éviter les pannes prématurées et prolonger la durée de vie des véhicules et de leur batterie. C'est important pour là aussi, baisser notre impact environnemental.